Chewon Lim affiche une vitesse de podium au Rally Nova Gorica

11 septembre 2017

Les challenges de notre équipage HMDP pour viser les meilleurs temps en Slovénie

L’équipage HMDP (programme de Développement de Pilote de Hyundai Motorsport), composé de Chewon Lim et Martijn Wydaeghe, a fait une de ses meilleures performances de cette année, au Rally Nova Gorica. Mais une série de malchances les a empêché d’obtenir le résultat que méritait la vitesse qu’ils ont affichée.

Pour la préparation de ce week-end, Lim et son copilote belge se sont appuyés sur l’expérience acquise cette année et notamment au Rallye Deutschland. Le partenariat qu’ils ont formé leur a permis de produire des notes de rythme précises, élément essentiel pour les étapes slovènes, ponctuées de virages sans visibilité. Faisant entièrement confiance aux notes et à Wydaeghe, Lim, le pilote coréen, a pu se concentrer totalement sur son volant. Le boost de performance que cela a donné à la paire a été manifeste.

Ils n’avaient pas fait d’essais avant le rallye mais malgré cela ils ont produit au cours de la journée d’ouverture une constance de temps qui a positionné le duo dans les cinq premiers, à la fin du premier jour. Puis en se basant sur les connaissances nouvellement acquises sur les étapes, ils ont fait un certain nombre de réglages sur leur New Generation i20 R5 avant de début des épreuves de samedi. Lim s’est rapidement installé dans le même rythme qu’il avait trouvé dès le départ, et grâce à la meilleure configuration de la voiture, il a pu pousser davantage pour viser les meilleurs chronos.

Concourir en tête

Lim a commencé la journée en signant le deuxième temps le plus rapide et des étapes en quatrième et troisième place avant de revenir à l’assistance en quatrième position générale. Les conditions météo du week-end ont rendu très difficile le choix des pneus. Estimant que la pluie qui s’annonçait allait rendre les dernières étapes glissantes, l’équipe Hyundai Motorsport est partie de l’assistance avec quatre pneus pour temps sec mais en ayant en réserve une paire de pneus Michelin pour temps humide.

L’incertitude de la météo n’a pas eu d’impact sur la performance de Lim, en effet il a repris en produisant à nouveau le second temps le plus rapide et il s’est hissé en troisième position générale dans l’étape suivante. Mais en inspectant leur voiture sur la section de route, le duo a constaté que le pneu avant gauche était légèrement endommagé. Craignant d’attraper une crevaison, ils ont décidé de changer de pneu et de chausser un pneu pour temps humide à l’avant gauche et à l’arrière droit pour minimiser l’impact sur la conduite de la voiture.

Malheureusement, dans l’avant-dernière étape, l’équipage a mal jugé un virage rapide. Ils se sont engagés dans le virage à la même vitesse que lors de la boucle précédente mais la nouvelle combinaison de pneus n’offrait pas la même adhérence. Lim a pris le virage trop large et la voiture est tombée dans un fossé, excluant Lim, désespéré, du rallye.

Chewon Lim déclare : « Je pense que c’était notre meilleur rallye de l’année. Nous nous sommes appuyés sur toute l’expérience accumulée au cours de cette année pour produire les meilleures notes de rythme possibles pour des étapes que nous n’avions jamais vues auparavant. Avec ces notes précises j’ai pu me concentrer entièrement sur la conduite. Au début c’était difficile de trouver le rythme, mais le deuxième jour en particulier nous avons eu de très bonnes sensations avec la voiture et nous avons produit de bons chronos. C’est vraiment frustrant d’avoir manqué une opportunité de podium. Après le premier passage, nous avions marqué le virage comme étant OK, et pouvant être pris pratiquement à fond, mais avec les autres pneus nous n’avions pas la même adhérence et il n’y avait pas de place pour redresser après avoir viré trop large. Cependant, globalement, c’était une super sensation de disputer le rallye en tête avec une chance de faire un résultat fort. »

Le directeur d’équipe de Hyundai Motorsport, Alain Penasse rajoute : « La performance de Chewon au Rally Nova Gorica montre ce que les connaissances acquises par Lim et Martijn peuvent faire comme différence. Bien qu’ils n’aient pas pu effectuer d’essais avant le rallye, ils se sont bien préparés pour le week-end et ont produit de bonnes notes de rythme. Cela leur a permis de bien se concentrer sur leurs performances dans les étapes et ils ont affiché des chronos prometteurs. Malheureusement ils n’ont pas pu obtenir le résultat qu’ils méritaient. C’était la première fois qu’ils étaient en tête d’un rallye au volant d’une R5. L’équipage qu’ils forment a besoin de plus d’expérience de ce genre de situations uniques. Je suis sûr qu’ils vont adopter une approche plus prudente après la frustration du week-end dernier. »