WRC: le défi absolu

Le rallye est le défi suprême de l'homme et de la mécanique au cours duquel pilotes et copilotes se battent sur tous les types de terrain. Le FIA World Rally Championship (WRC), autrement dit le Championnat du monde des rallyes, constitue l’apogée indiscutable du sport automobile, le terrain où les meilleurs pilotes et copilotes au monde s'affrontent pour la gloire.

Contrairement aux épreuves en circuit, les équipages de rallye s’affrontent individuellement lors d’étapes courtes et chronométrées où ils doivent être le plus rapides possible. Le changement constant de l'environnement contribue à la réputation des rallyes souvent considérés comme l'une des formes les plus excitantes des sports motorisés. Ce qui est souligné par la passion que suscite le WRC.

Le premier WRC s’est déroulé en 1973 et continue aujourd’hui d'attirer les grands constructeurs tel Hyundai.

Se déroulant de janvier à novembre, le WRC entraîne dans son sillage les équipes, les pilotes et les fans à travers le monde entier, du nord au sud de l'Europe, en passant par les vastes plaines australiennes et le désert mexicain.

Les fans affluent lors de tels événements afin de pouvoir être au plus près des voitures et des pilotes, tandis que des millions d’autres suivent les rallyes à la télévision, à la radio et sur le net. Cette popularité constante témoigne des défis sportifs et techniques que représente le WRC.

Voir notre glossaire pour en apprendre davantage:

Parc d’assistance
Les parcs d’assistance sont de véritables pôles d'activité lors des week-ends de rallye. Il s'agit de secteurs délimités où les mécaniciens interviennent pour effectuer la maintenance des véhicules ou faire des réparations en respectant strictement le temps imparti. Il s'agit généralement d'une fenêtre de 15 à 45 minutes, une bonne préparation et une prise de décision rapide sont donc des facteurs clés. Le nombre de personnes autorisées à intervenir sur chaque véhicule est également limité à cinq mécaniciens et un ingénieur.
Équipage
Chaque équipage est constitué du pilote et du copilote qui, ensemble, forment le cœur de l’équipe. Il est absolument essentiel que l'équipage soit parfaitement à l'unisson pour réaliser le meilleur chrono possible. Bien souvent, pilote et copilote collaborent pendant de nombreuses années formant un duo très soudé à la fois dans la voiture et à l’extérieur.
Copilote
Si le pilote est celui qui joue du volant et de l'accélérateur à plus de 200 km/h sur les routes périlleuses des étapes du rallye, le copilote joue un rôle tout aussi important dans l’équipe. Il est notamment responsable de la préparation et de la lecture des notes sur la configuration des routes, il devra intervenir, si nécessaire, pour effectuer une réparation de fortune et c'est encore lui qui a la responsabilité de faire parvenir la voiture dans les temps impartis aux points de contrôle clés du circuit.
L'équipe sur le terrain
Le format de l’équipe lors des rallyes est variable, mais l’équipe à l’usine est généralement constituée des responsables de l’équipe, des ingénieurs, des logisticiens, des techniciens, d’une équipe chargée de la reconnaissance, des personnes responsables du marketing et des relations publiques, ainsi que des personnes de la restauration. En général nous avons au total près de 80 personnes sur site lors d’un rallye WRC.
Épreuve
Un rallye WRC ne dure pas seulement quelques heures. Traditionnellement, il se déroule sur plusieurs jours et s'étend sur plusieurs centaines voire de milliers de kilomètres. En règle générale, une journée est appelée une "épreuve" et consiste en plusieurs étapes spéciales chronométrées ainsi que de tronçons non chronométrés qui sont . À l'issue de chaque épreuve, les voitures et les équipages retournent à leur base au parc d’assistance.
Épreuve spéciale
Un rallye est découpé en épreuves spéciales ou tronçons chronométrés qui s’effectuent sur des routes fermées à la circulation et que le pilote doit parcourir le plus rapidement possible. Leur format peut varier considérablement : il peut s'agir de sprints brefs de quelques kilomètres ou d’étapes plus longues pouvant atteindre jusqu'à 80  km. En règle générale, plusieurs épreuves spéciales sont organisées chaque jour de compétition et les concurrents se rendent de l’une à l’autre en utilisant des routes ouvertes à la circulation.
Power Stage
La PS constitue la phase finale du rallye. Il s'agit de couvrir une distance plus courte que celle des autres étapes, ce qui permet de réaliser une séquence filmée pour les besoins de la télévision. Les PS sont d'autant plus importantes qu'elles permettent d'octroyer des points supplémentaires aux trois pilotes les plus rapides, augmentant ainsi la tension dans cet impressionnant sprint final.
Super Special Stage
Lors de chaque rallye se déroulent quelques épreuves super spéciales très brèves, appréciées par les équipes et le public pour des raisons très différentes. Elles peuvent se dérouler dans des lieux divers tels que des centres villes, des lieux d’intérêts locaux ou touristiques. Il arrive également que ces étapes aient lieu dans des stades ou autres lieux spécialement aménagés, qui comportent deux pistes en parallèle sur lesquelles deux pilotes s'affrontent directement.
Secteur de liaison
L'arrivée d'une étape spéciale n'est pas forcément le point de départ de la suivante. Après une étape, les équipages doivent se rendre à la suivante en empruntant des routes ouvertes à la circulation, ce qui implique le respect du code de la route comme pour tout automobiliste lambda. De plus, sur les tronçons routiers, les voitures WRC doivent être en tout point conformes à la législation ce qui inclue une immatriculation et un équipement de sécurité.
Reco
Une reconnaissance - familièrement une "reco"- se déroule généralement une semaine avant le rallye. Les équipages effectuent le tracé à faible allure afin de prendre des notes détaillées sur la route. Les voitures sont des modèles de série mais comportent une cage de sécurité, une plaque de protection du carter moteur et des pneus tout-terrain afin de pouvoir affronter des secteurs difficiles.
Shakedown
Chaque pilote du WRC s'efforce de régler sa voiture de manière à ce que ses performances soient optimales. D'un rallye à l'autre, les réglages peuvent varier considérablement et le moindre ajustement peut influencer aussi bien la tenue de route que la vitesse. C'est ici qu'intervient le "shakedown", autrement dit "le galop d'essai". Il s'agit d'une étape préliminaire effectuée plusieurs fois avant le départ du rallye et qui permet à chaque équipage de tester les réglages de la voiture.
Les notes
De nos jours, les voitures de rallyes profitent des dernières technologies mais il reste pourtant un élément pour lequel pilote et copilote recourent au crayon et au papier : les notes routières. Les instructions que le copilote lit à haute voix durant l'épreuve sont comme une deuxième paire d'yeux pour le pilote. Elles décrivent de manière précise les détails de la configuration routière, tel un virage sévère, un fossé ou une pente inattendue.
Points du Championnat
Les points du Championnat du monde sont attribués aux dix premiers concurrents selon le barème 25-28-15-12-10-8-6-4-2-1. Les trois pilotes les plus rapides dans la "Power Stage" (PS) marquent également des points supplémentaires selon l'échelle 3-2-1. Le pilote ayant marqué le plus grand nombre de points à la fin de la saison est sacré champion. Il existe aussi un championnat pour copilotes et constructeurs où les deux voitures d'un même constructeur les mieux placées obtiennent également des points.
Pénalités
Les équipages marquent des points en gagnant des rallyes mais ils peuvent aussi recevoir des pénalités pour diverses raisons. Par exemple pour avoir dépassé le temps imparti dans le parc d’assistance ou ne pas s'être présentés dans les délais à un contrôle de passage.
Voiture de rallye
La dernière génération de voitures WRC est certes basée sur un modèle routier commercialisé mais il n'en demeure pas moins que la carrosserie mise à part, il s'agit d’une machine élaborée pour supporter les conditions les plus rudes. Elle bénéficie non seulement d’un poids largement inférieur mais aussi de composants additionnels augmentant sécurité et performances.
Ravitaillement
Lors de chaque rallye, on délimite une zone de ravitaillement dans laquelle il est autorisé de rajouter du carburant dans la voiture. Cette opération peut se faire sur le parc d'assistance ou dans un secteur déterminé entre deux épreuves. Chaque équipe est responsable de la quantité de carburant à ajouter pour pouvoir effectuer non seulement les épreuves spéciales suivantes, mais également les tronçons de liaison.
Assistance
L’assistance est la période au cours de laquelle les mécaniciens sont autorisés à travailler sur les voitures. Il peut s'agir de réglages, de réparations suite à un accident ou tout simplement de préparer la voiture en prévision de la prochaine étape. En général, un horaire d'intervention est fixé quotidiennement mais il peut aussi être flexible pour une période prolongée. Pendant l’assistance, uniquement un nombre limité de personnes est autorisé à intervenir, un brassard spécial permettant de les identifier.
WRC / WRC2
La série WRC2, annexe de la série WRC, prend part aux mêmes épreuves spéciales que la série reine, tout en étant ouverte aux voitures à traction intégrale dans les classes R5, R4, S2000 et N4. Les équipages participent à l'épreuve exactement de la même manière que ceux du groupe WRC, marquent également des points et se battent pour le titre WRC2. Les constructeurs peuvent engager leurs propres voitures ou bien des clients achètent un véhicule et s’alignent en tant que team indépendante.
Parc fermé
À la fin de chaque jour de compétition, les voitures sont regroupées dans le parc fermé. Il s'agit d'une zone strictement contrôlée par les organisateurs du championnat et de l'épreuve et qui permet de s'assurer que les véhicules sont sécurisés. Sauf autorisation spéciale, aucune intervention n'est permise sur les voitures dans le parc fermé. Seuls les officiels et les commissaires de course y ont accès.
Cérémonie de départ
Le départ d'un rallye WRC donne lieu à une cérémonie officielle qui permet au public et aux fans de voir tous les équipages et toutes les voitures de près. Cet événement se déroule le plus souvent au centre d'une ville avec pour environnement un lieu populaire. Tous les équipages amènent leur voiture sur une rampe à partir de laquelle ils se lancent ensuite dans la compétition. Cette cérémonie se déroule généralement le jeudi soir, la veille du rallye, ce qui permet d'organiser des séances d'autographes et autres animations.
Contrôle technique
Toutes les voitures du WRC doivent être conformes au règlement technique de la FIA. Pour pouvoir participer à une épreuve, les véhicules doivent être en tous points conformes à la réglementation en vigueur. Une équipe officielle de techniciens vérifie minutieusement chaque voiture avant, pendant et après la course, une démarche qui permet de s'assurer qu’elle est parfaitement homologuée. Une équipe qui ne respecterait pas la réglementation s'exposerait à de sévères pénalités pouvant aller jusqu'à la disqualification.